Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Tande
- 24/02/2018 - 14:32
Et alors?
Ce qui est triste, plutôt, c'est l'influence de gens qui n'ont rien fait, n'ont aucun diplôme, aucun métier, et qui sont suivis et adulés par des millions de gogos encore plus vides qu'eux. Que le vecteur de ce vide perde de l'argent (virtuel) est logique, et sans importance.
Internet et ses dérives ont mis en scène l'imposture, la vulgarité, la bêtise.
De quoi légitimer la misanthropie...