Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
J'accuse
- 12/01/2018 - 13:48
La vérité est ailleurs
Ce n'est pas sur le programme que portaient les discussions, mais sur la répartition des portefeuilles. Une fois satisfaites les ambitions des leaders, le reste était une formalité, pour la galerie. C'est toujours pour le pouvoir et les privilèges que les politiciens se battent, pas pour servir le peuple.