Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Marie-E
- 15/07/2017 - 13:00
alors là
je ne comprends pas : l'Unesco décide que le site Taputapuātea en Polynésie fait partie du patrimoine mondial français alors que la Polynésie fait partie de la liste des territoires à décoloniser....et oui la France a pas mal de territoires à décoloniser suivie de près par L'ONU et l'Unesco. ¨Par contre, l'Unesco n'a pas hésité à reconnaître patrimoine mondial palestinien (quand ce n'est pas islamique) l'Esplanade du Temple et le Kotel deJérusale, le Tombeau de Rachel à Bethléem, et désormais le Tombeau des Patriarches à alors qu'aucun de ces lieux n'est dans la liste des territoires à décoloniser puisqu'ils sont administrés d'après les accords provisoires d'Oslo et les accords intérimaires d'Hebron. Quelle vaste rigolade que l'Unesco avec ces pays arabes qui votent les une pour les autres et quelques pays européens dhimmis dont je tairai le nom. une véritable honte : comme d'habitude Israël retient 1 Ml de sa contribution à l'Unesco pour le donner à Hébron. Tous à Hébron le 9 août jour de la libération d'Hebron de l'occupation jordanienne en 1967.