Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Olivier62
- 10/03/2017 - 10:14
Un mythe grotesque
Il y a deux absurdités dans ce mythe. D'abord l'islam est une religion et nullement une science. Ensuite la contribution du monde arabo-musulman au savoir humain en général, et au savoir scientifique en particulier, est proche du zéro. Il y a eu certes quelques mathématiciens mais cette contribution s'est arrêtée pour l'essentiel dés le XIIème siècle (encore s'agissait-il souvent en fait de persans ou de chrétiens vivant dans des pays musulmans). A partir de Fibonacci la quasi-totalité du savoir scientifique s'est construite en Occident. Cela s'explique entre autres par le fait que dans le concept musulman c'est Allah Lui-même (en personne si l'on peut dire), qui crée et anime directement l'esprit humain. Prétendre avoir une pensée et une essence indépendante, c'est déjà remettre en cause la toute-puissance d'Allah. Les bases intellectuelles d'une recherche libre manquent totalement.