Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
lafronde
- 16/01/2017 - 15:29
Sans Peuple de fidèles, à quoi sert l'Eglise ?
Au fil des révolutions politiques et industrielles, des guerres et de l'exode rural, le lien Peuple des fidèles avec son Eglise s'est distendu. Le pouvoir politique l'a souhaité : IIIe République laïcarde. Depuis le déclin du communisme, l'idéologie de notre régime est la mondialisation, avec sa composante humanitaire : l'immigration imposée aux européens. L'Eglise en France et en Europe de l'Ouest n'a plus de Peuple de fidèles assez nombreux et déterminés pour être force de résistance autre qu'individuelle et au plan des consciences : les veilleurs. L'épiscopat a peur de se faire taxer de xénophobe par les chiens de garde du régime. L'Eglise va dans le sens du vent dominant, sauf individualités remarquables. Quelques curés et abbés qu'on écoutera avec bonheur sur Radio Courtoisie. Donc l'Eglise suit la Société, qui suit la République qui suit le Progressisme, qui dit le Progrès c'est l'indifférenciation généralisée. Le Peuple français s'aviserait de se détrourner de ces mauvais prpphètes, car l'Islam gagne en disait le contraire : la Communauté, c'est l'Oumma, et les gens de l'Oumma sont d'abord solidaires entre-eux. L'Islam sait prioriser sa Charité, nous ne le savons plus.