Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Totor Furibard
- 28/12/2016 - 13:24
Quel rapport ?
Un avion peut le faire la même chose en 24 heures: Voilà un exploit significatif qui peut avoir et a un impact sur nos vies.
Le tour du monde en solitaire est d'abord une aberration: Tous les peuples marins le savent: Naviguer seul est dangereux et inutile: c'est une lubie de nos sociétés modernes superficielles, c'est une vaine provocation à la nature et aux océans. Cette solitude n'apporte que des risques (mortels) pour le navigateur et les sauveteurs qui iront le chercher, et provoque son inconfort, voire sa souffrance physique extrême. (sans compter la souffrance de sa famille laissée en plan et dans l'inquiétude pendant près de 2 mois).
Pourquoi ne pas célébrer et étudier l'impact d'autres exploits qui mettent en avant plutôt le savoir vivre ensemble, le travail collaboratif en équipe, plutôt que des exploits solitaires dont l'utilité autre que médiatique et publicitaire s'avère plus que contestable ?
Je lui dit bravo à ce navigateur, mais quand je vois des sociologues qui cherchent dans cet exploit une dimension universelle, je m’étonne !