Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Flamel
- 06/12/2016 - 18:40
Les gesticulations de Bayrou
Pour moi, il est clair que Bayrou ne sera pas candidat. Il ne prendra pas le risque de se faire laminer par Macron. Si Macron fait une bonne campagne et se retrouve à moins de 5 points de Marine Le Pen dans les sondages 3 semaines avant les présidentielles (ce qui est fort probable), il laminera l'essentiel de l'électorat de Valls et de l'éventuel Bayrou. Ces électeurs préféreront "voter utile" et assurer la présence de Macron au second tour, au détriment de Marine Le Pen. Bayrou risquerait alors bien de ne pas se voir même rembourser ses frais de campagne... et cela le fait sûrement réfléchir ! Fillon aura juste à satisfaire son ego démesuré en l'invitant pour un entretien et légèrement "socialiser" ensuite son programme à la marge, et il l'aura dans sa poche pour pas cher.