Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Neurohr Alain
- 23/11/2016 - 10:58
Plusieurs erreurs invalidantes
Le grand savant qui fait progresser à pas de géants la connaissance" des origines de l'homme n'est pas une femme chinoise, mais un homme français, Jean-Jacques Hublin. Il dirige le département de paléoanthropologie de l'Institut Max-Plancke qui se situe à Leipzig, non à Berlin. La mandibule humaine découverte à Pestera cu Oase en Roumanie comporte 10% d'ADN néandertalien, non 50%. On a tout lieu de croire grâce à la génétique des populations que les quelques hybridations qui se sont produites dans l'est de l'Europe sont le produit de viols plutôt que d'une acculturation et que les rares hybrides masculins étaient castrés. La Chinoise devrait sauter dans un avion pour Paris et assister aux magnifiques conférences que donne cet automne Jean-Jacques Hublin au Collège de France.