Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Harmaggedon
- 16/02/2014 - 12:48
si notre éducation nationale et nos politiques...
n'imposaient pas, depuis des années cette uniformisation, cet égalitarisme vers le bas, toutes ces questions ne se poseraient pas.
En pratiquant une éducation, avec une philosophie de gagnants ou même plutôt de gagneurs, la question du sexe de ces gagneurs, serait tout à fait secondaire.
Peut-être aurions-nous ainsi moins de "cégétistes" ou autres syndicalistes du même acabit, prônant la mainmise des nuls sur les salariés... Peut-être aurions-nous aussi p^lus de médailles au J.O. qui ne sont actuellement, dans la débandade que le reflet de l'éducation à la française !
Que les politiques agissent ainsi, se comprend. Issus de l'ENA, l'école de formation à l'incompétence et à la langue de bois, ils y sont bien obligés. Imaginez que des gens compétents apparaissent en dehors d'eux, ils se retrouveraient sans protection et seraient renvoyés dans leurs foyers....