Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
vangog
- 26/09/2016 - 23:26
La bureaucratie agit comme un frein puissant
à l'innovation. Les nouvelles technologies sont arrivées au beau milieu d'un banquet de technocrates abatardis par l'écologie neo-marxiste. Les problèmes de ces technocrates ne sont plus de créer un écosystème favorable à l'économie: car les neo-marxistes sont contre! alors, ils agissent en aval, pour tenter d'inverser les courbes bureaucratiquement. Et là, l'innovation est plurielle (comme disent les terranovistes)! Si les jeunes étaient dans un système educatif fait d'émulation de la créativité, ils profiteraient de l'élan offert par les nouvelles technologies. Mais, pour lutter contre le chômage, les technocrates ont préféré créer une société de loisirs pour tous, afin de camoufler le chômage pour tous. Les études à rallonge et les formations bidons tuent le désir de surpasser la technique, abolissent toute créativité et toute émulation. Les gros mots sont devenus ambition, mérite, individu, créativité...les nouveaux totems sociétaux sont la décroissance et le droidelhommisme, tueur d'identité et de nation...les neo-marxistes ont gagné! et les mondialistes Bilderberg qui s'étaient imprudemment alliés avec eux, sont cocus...dans tous les cas. c'est le peuple qui trinque