Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
adroitetoutemaintenant
- 27/07/2016 - 10:29
Tout à fait d’accord
Je hais entendre les commentateurs parler de « ce jeune homme » ou autres épithètes civiles. Ils doivent être désignés comme « cette ordure » ou ce « déchet ». Garder les prénoms pour que la population sache d’où ils viennent. Et s’il y en a plusieurs, les numéroter. Puis selon la tactique du General Pershing ils doivent savoir qu’ils seront abattus par des balles trempées dans de l’huile de cochon et qu’ils seront incinérés dans une peau de cochon pour respecter leur impiété puis que leurs cendres seront jetées en mer. Qu’un conseil composé d’un Rabin, d’un Prêtre et d’un Imam les déclare impie. Quant aux journalistes qui ne voudraient pas s’y plier plusieurs moyens de pression existent : contrôle fiscal, abrogation de la carte etc..