Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Jardinier
- 05/07/2016 - 20:30
"Il faut bien comprendre
Que Mme Merkel considère aujourd'hui que la structure de l'Europe est optimale" est la phrase principale de cet article. Sauf qu'elle n'est pas optimale pour nous. Le probleme ce n'est pas Hollande, c'est elle. Si on se met dans la peau d'un fédéraliste, l'euro serait une monnaie viable pour tous, s'il y avait des transferts compensatoires via un budget européen (c'est ça, un pays). Sans, c'est juste une punition. Le milieu du gué, c'est la continuation du pompage des ressources humaines et industrielles des pays du sud au profit de l'Allemagne. Comme rien n’empêche jamais le mouvement, et que Merkel bloque égoïstement la sortie fédéraliste, la route va se dégager pour un désengagement de l'euro.