Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
adroitetoutemaintenant
- 16/05/2016 - 09:59
Peut-être plus dans cette histoire
Aux Indes, un tiers des enfants sont exploités sexuellement. C’est aussi un immense marché pour les acheteurs d’esclaves et d’organes. Et bien entendu les cibles de ces marchés sont dans la population pauvre. Je ne serais pas étonné que les actions pseudo-philanthropiques ou/et que le gouvernement indien n’ait pas cet aspect monstrueux mais juteux en tête.