Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Lapalatine
- 26/02/2016 - 06:12
Lamentable..
Nous n'avons plus de mots pour décrire notre...rejet de ces politiques qui font penser aux chiens de meutes à l'heure de la curée qui n'attendent que le moment de foncer sur la bouffe !!!
Moins que des chiens!!!
Juppé:
Libération de mai 1997
« L'homme qui a pensé la dissolution et orchestré l'offensive de la majorité est en passe d'en être la première victime. Alain Juppé est aujourd'hui au ban des accusés. Les sondages sont assassins à son égard, sur son bilan gouvernemental, mais aussi comme Premier ministre; les sondés plébiscitent sans appel ses adversaires, et même ses rivaux au sein de la majorité. L'allergie au Premier ministre sortant est devenue une donnée de la campagne. »

Le Figaro du 6/10/2015
« Il a pourtant été condamné en 2004 à une peine de 18 mois de prison avec sursis et dix ans d'inéligibilité, ramenée en appel à 14 mois avec sursis et un an d'inéligibilité dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. Il a certes pris une retraite de deux ans au Québec histoire de se faire oublier avant de revenir et se faire élire maire de Bordeaux. »

Trop vieux, incompétent, fraudeur...Et les français le plébiscitent??? On rêve!!