Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
jurgio
- 16/02/2016 - 14:59
L'orthographe est un repère
Contrairement à ce pensent certains, l'orthographe d'aujourd'hui est la fixation de celles qui émaillaient les écritures anciennes qui ont été trop longtemps auditives, instinctives, et, disons-le, personnelles. C'était un progrès indéniable. L'académie se contente de donner un avis, une sorte de « bon usage » et on veut souvent, pour s'exonérer, la faire passer comme une mythique mère fouettarde. Une nation comme l'Islande fixe d'autorité le vocabulaire des néologismes, en respectant rigoureusement le génie de sa langue. Ainsi un Islandais peut lire aujourd'hui les vieilles sagas de son pays aussi facilement que son journal. Rien n'a changé et la population n'est pas devenue pour autant idiote et analphabète. Les « coupeurs de tête » ont bien compris qu'à terme en laissant filer à vau-l'eau la langue, ils pourraient facilement imposer leurs idées. Notre langue a, certes, souffert jadis d'une sorte d'élitisme : les salons où l'on cause nous ont peu à peu éloignés de Rabelais et de Montaigne dans le texte et ces auteurs ne sont plus des références, puisque nos potaches ne les connaissent qu'après traduction. Une traduction.