Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
lafronde
- 09/11/2015 - 13:11
Belle trouvaille que ce jour de la dette !
Nous avions déjà "le jour de la libération fiscale" idée américaine popularisée en France par Contribuables Asscociés. Ce "Jour de la dette" est un excellent slogan pour mettre nos politiciens professionnels en face de leur responsabilités ! Merci à l'Institut Molinari.

Ce jour de la dette n'indique-t-il pas la date limite du consentement à l'impôt ? Jour à partir duquel nous ne devrions plus payer nos politiciens ? Dans la vie ordinaire que faites-vous si un fournisseur décide une hausse unilatérale de son devis ? L'Etat, la Sécu, les collectivités locales ne sont-elles pas nos fournisseurs de services ? Quand nous mettrons-nous en mesure de cesser de régler ces rallonges à répétition ? Y a-t-il seulement un actif en contrepartie de ces dépassements ? Une utilité publique ?
Ou peut-être une utilité électorale !