Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
brennec
- 28/07/2015 - 17:13
La guerre de vendée et le génocide sont deux choses différentes.
Je n'ai pas lui Gabory mais j'ai lui Secher. Il me semble que la mise au jour de la responsabilité de Robespierre est due a Secher qui a retrouvé les notes de Robespierre aux archives ou elles n'étaient pas particulièrement cachées. Quand au qualificatif de génocide (et non de quasi génocide) c'est encore lui qui comparant point par point avec la définition de génocide issue du procès de Nuremberg a qualifié les massacres vendéens de génocide a noter que ces massacres ont eu lieu une fois la guerre gagnée par la terreur (on n'ose dire les républicains) en dernier lieu toujours Sécher a estimé a 120 000 morts civils du coté vendéen le résultat de ces massacres que semble-t-il il faudrait ajouter aux 150 000 morts des deux cotés dus a la guerre. A noter encore que chaque fois que je parle de vendée ou de génocide vendéen sur le figaro je suis systématiquement censuré par la modération: le mémoricide est encore actif!. A noter enfin que Onfray a rompu avec Mélanchon a cause du fait que ce dernier se réclame de Robespierre.