Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
jurgio
- 17/06/2015 - 22:58
L'Église actuelle est très mal placée pour donner l'exemple
Elle se contente de gérer la désertification. Ce n'est pas avec une morale gnangnan et bisous-bisous qu'elle va subsister. Il ne faut se tromper non seulement de siècle mais de millénaire. La chrétienté n'a pas prospéré en partageant ses lieux de culte. Les premiers « évangélistes » montaient sur les tables pour parler ou renversaient les idoles. Maintenant nous savons depuis longtemps que les Mahométans qui ont guerroyé durant des siècles ne sont pas là pour faire amis-amis (voisins, ils ne sont même pas nos commensaux !) Même sans le retour de la foi chrétienne, beaucoup de citoyens commencent à comprendre et relient désormais la religion fondatrice à la culture nationale et à la souveraineté politique. Si cela a encore un sens pour certains, évidemment.