Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Leucate
- 13/06/2015 - 16:32
@vangog - parti politique et association
C'est le même fonctionnement sauf qu'il y a différence de taille. Quand il s'agit d'élire le président lors d'une assemblée, il y a deux cas de figures:
lorsque le président démissionne (ou a été démissionné) il peut s'agir de désigner par vote celui qui a la confiance de la majorité entre plusieurs candidats, ce fut le cas de Marine Le Pen en 2011 avec 65,67% de votes des militants.
Mais il peut avoir également le cas où les statuts obligent le président à remettre son poste en jeu à intervalles réguliers lors d'une assemblée générale. Si aucun autre candidat se présente, il s'agit d'une simple formalité, le président vérifie qu'il a toujours la confiance des adhérents ainsi que son Bureau qu'il peut d'ailleurs modifier en profitant de l'assemblée. Anguerrand peut toujours couiner comme un veau, c'est comme cela que cela se passe dans les assoces et donc dans les partis politiques. J'ai fait partie d'un Bureau pendant dix ans en tant que trésorier et nous avons, le président et moi, été régulièrement reconduits par les AG avec des scores "soviétiques". Quand tout baigne, il n'y a aucune raison de changer de président, pensent les adhérents.