Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
cpamoi
- 21/05/2015 - 22:56
A-t-il le droit moral de s'exprimer ?
Lors de son passage à la Miviludes, Fenech a montré un sens peu commun pour l’intolérance allant jusqu’à s’en prendre aux médecines douces ou à des congrégations chrétiennes. Ayant déjà été condamné à plusieurs reprises, il ne devrait plus être qualifié pour exercer le métier d’avocat ou tout autre lié à la justice. Car après tout n’est-ce pas ce que Fenech souhaite : une mémoire qui ne s’efface jamais et vous rappelle constamment vos péchés contre les lois républicaines ?