Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Outre-Vosges
- 09/05/2015 - 12:08
La vraie menace
Je suis un peu inquiet en voyant Dimitri Casali (un historien, nous dit-on) nous parler de décisions sur l’Éducation nationale signées par Maurice Thorez en 1950. Faut-il lui rappeler que les communistes ont été chassés du gouvernement par Ramadier en 1947 et n’y sont revenus, par la grâce de Mitterrand, qu’en 1981 ? Quant au Plan Langevin-Wallon qui a commencé à appliquer réellement les stupidités de la Gauche dans ce domaine, il est pratiquement resté à l’état de projet, de piste de réflexion comme on dit, jusqu’en 1959 où le général de Gaulle, revenu au pouvoir mais voulant rester en bon termes avec la gauche, a signé avec elle une sorte de Yalta, lui laissant l’Éducation nationale pour qu’elle se contentât de jouer à l’opposition de Sa Majesté. Mais aujourd’hui la situation s’est encore aggravée : on essayait jusqu’à présent d’officialiser le point de vue marxiste dans nos programmes, ce qu’on veut aujourd’hui c’est imposer l’islam comme religion officielle et nos hommes politiques, terrorisés à l’idée d’être accusés d’islamophobie, n’émettent que quelques borborygmes contre cette menace. Voilà le danger dont il faudrait qu’on parlât davantage.