Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Anguerrand
- 15/04/2015 - 18:26
A toupoilu
Il était inévitable et prévisible que les collectivités locales augmentent les
Impôts locaux, du fait de la diminution des dotations de l'état, de certains " héritages" par ex à Toulouse la municipalité PS avait engagé des dépenses dites sociales bien au dessus de ses moyens, le maire savait qu'il serait battu et a donc fait une vacherie à son successeur) une ville comme Lille n'a aucune circonstance atténuantes ( hausse de 10%) car elle se succède et n'a pas augmenté l'impôt en 2014 pour se faire réélire. Il est à noter tout de même que les municipalités et les régions n'ont fait qu'augmenter les dépenses somptuaires et le nombre de fonctionnaires d'une manière irresponsable, l'état a de plus diminuer ses transfert de dotations tout en augmentant les obligations, l'état a donc fait des" économies" , pour finir le dos des contribuables,( les 50% de ceux qui en paient! )
Le sous emploi a été décrit par une haute fonctionnaire Zoé Sheppart, dans un livre remarquable titre ; "35 heures....par mois", ce qui lui a valu une mise à pied, mais les faits n'ont jamais été contesté par l'administration, on peut glander mais il est interdit de le dire le contribuable paiera. Chut!