Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
assougoudrel
- 09/02/2015 - 21:47
De plus ils sont mal répartis
Non seulement ils sont trop nombreux, comme l'explique Anguerrand, mais très mal répartis. Beaucoup trop près du "Bon Dieu" et ses Saints (l'Elysée, Matignon, Sénat, ministères, Bureaux d'Armes et Etats-majors dans les Armées), mais trop peu sur le terrain. Je ne parle même pas dans les municipalités où on voit 10 jardiniers sur 5 m2 et un effectif trop important dans les bureaux. Il y a des fonctionnaires, dans l'Armée comment dans le civil, qui sont submergés par le travail et qui ne voient pas passer le temps et d'autres, à coté, qui jouent au solitaire sur les ordinateurs et maintenant qu'il y a Internet...et ceci, de janvier à décembre. Il y a quelques années, on disait que rien que sur France2, il y avait 20% de trop qui se tournaient les pouces.