Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
GP13
- 24/01/2015 - 14:40
Séparation de l'Eglise et de l'Etat et laïcité
La séparation de l’Église et de l’État est un principe chrétien, inscrit dans l’Évangile et prononcé par Jésus-Christ lui même.
Cela ne s'est pas fait pendant des siècles, parce que la religion chrétienne d'abord persécutée, fut ensuite reconnue et instrumentalisée par des politiques, en des temps où la démocratie n'existait pas. Ce n'est pas juste de faire porter par l’Église ce qui doit tout au politique. Avec la démocratie la séparation des pouvoirs peut s'effectuer, enfin !
Le problème est que c'est la laïcité qui s'attribue cette séparation et non la démocratie. Ce qui pose la question de la nature de la laïcité : elle peut être négative, anti religion, adepte d'un athéisme d’État. Elle peut être positive, refuser fusion et confusion de l’État avec l’Église, et s'inspirer de la séparation des sexes, nécessaire à leur conjugaison pour fonder famille et société. Cette laïcité pourrait être la condition nécessaire pour qu' État et Église se conjuguent pour fonder et maintenir une civilisation qui a une âme et des lois.
Le défi reste de trouver le moyen des respecter les musulmans, chez nous, tout en leur signifiant qu'ils n'ont pas vocation à faire civilisation chez nous.