Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
mymi
- 10/01/2015 - 14:10
pas de sous pour les prisons
1- arrêtons en faire des succursales du club med
2- retour direct dans le pays d'origine pour les non-francais
3- pour les auteurs de délits francais, peines non compressibles, isolation immédiate des prosélytes
Bon évidemment selon taubira, un bracelet électronique opérant qq heures par jour + un séjour dans un lieu agréable pour se reinserer, c'est parfait. N'oublions pas que est la faute à la société. Une idée : mettons la société e' prison (ou tout simplement sous contrôle -on y a arrive-) et ces " enfants perdus" pourront enfin vivre leur vie !! Du second degré mais on en est pas loin