Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
vangog
- 19/11/2014 - 22:49
L'augmentation des surfaces agricoles irriguées, c'est un espoir
de croissance et de développement, ce dont la France a l'arret à le plus besoin actuellement, et c'est ce que ne veut pas financer cette UE noyautée par les écolo-régressifs! Cet aveu que l'UE ne désire pas la croissance et préfère sauver quelques hectares de forêt au détriment de productions agricoles est le signe de la décroissance programmée de l'UE. Les écolo-trotskystes, par leurs violences d'activistes et leur relai médiatique dans des médias complaisants (car noyautés, eux-aussi...), ont réussi ce qu'avaient réussi les bolcheviques en 1917, réduire une majorité aux intérêts d'une toute petite minorité...on sait où cela a mené l'URSS!