Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
RBD
- 19/11/2014 - 13:53
ancien précédent
Si l'on peut parler d'une période tabou de l'Histoire de France, on se souviendra aussi que sous la Restauration, quand le divorce a été abrogé, les divorces prononcés sous la Révolution et l'Empire n'ont pas été annulés rétroactivement.
Les "Ultras" de l'époque avaient compris que pour parvenir à leurs fins, ils devaient accepter pragmatiquement cette non-rétroactivité. Et leur projet est passé.