Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Ganesha
- 08/03/2014 - 14:22
Histoire Vécue
Ma femme ayant demandé le divorce (nous avions un enfant), mon avocate, commise d'office, ne s'est pas présentée à l'audience, et le juge (homme) m'a condamné à verser une pension alimentaire qui me laissait cent euros/mois pour vivre.
J'ai arrêté définitivement de travailler et j'ai quitté la France pour aller me faire loger et nourrir par ma vieille mère.
Outrepassant l'avis de ma nouvelle avocate, j'ai engagé un détective privé pour qu'il apporte la preuve de la situation de ma femme (concubinage caché)
En appel, trois ans plus tard, les trois femmes juges ont réduit la pension de moitié avec effet retro-actif de 18 mois.
Si mon ex-épouse prend connaissance de ce texte, je la salue bien...