Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Redmonde
- 08/03/2014 - 07:27
SPECIEUX
"celui-ci doit s'accompagner de l'exclusion des hommes de la sphère familiale ou d'une fausse exclusion pour raisons financières."

Beaucoup d'hommes s'excluent tout seuls--soit parce qu'étant au chomage ils ne peuvent plus assumer les charges financières de la paternité, ou simplement parce qu'ils ne veulent plus.

Croyez vous que la majorité des femmes soient enchantées de se retrouver seules pour faire face à la lourde charge d'élever des enfants?
Est ce juste et bon pour l'enfant de faire supporter aux femmes le travail de les élever?
Compte tenu du fait que sans maternité, la société disparaitrait, le rôle essentiel des mères est toujours dévalorisé puisque automatiquement , quand les femmes ont des enfants, cela réduit leur salaire, leurs possibilités de carrière et le montant de leur retraite.
Vu ce que coute la maternité aux femmes , c'est même étonnant qu'autant d'entre elles aient néanmoins des enfants.
Quant au fait qu'il y a une majorité de juges femmes, c'est vrai, et il serait préférable que la répartition entre les sexes soit plus équilibrée..
Mais aussi grave est le fait que les femmes soient toujours minoritaires dans toutes les positions de vrai pouvoir