Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Carcajou
- 23/04/2012 - 22:59
Gentil GI Joe et les vilains
@ La psy de service

Il est probable que la préparation suivie par les soldats soit à l'origine de ces actes.
Pourquoi les chocs post-traumatiques (un machin inventé par vos confrères qui n'en peuvent, mais) sont-ils plus importants et plus fréquents au USA qu'au Royaume-Uni ou en France?

Pour vous aider, si vous le permettez: l'armée américaine est un rouleau compresseur extrêmement puissant. Dotée d'un matériel sophistiqué et en quantité importante, elle écrase tout sur son passage. Dans l'action, appuyés par une force aérienne démesurée, le soldat américain progresse vite et sans trop de perte.
Lorsque l'action est terminée, lorsqu'il faut "gérer", le GI est beaucoup moins performant. Frileux, il ne se mêle pas à la population locale, sa nourriture est intégralement importée, sa suffisance - il appartient à la 1ère nation du monde et des alentours - ne le prédispose pas à tenter de comprendre.
Si des accrochages ont lieu au milieu de la population, l'intervention de moyens lourds (hélico, char, artillerie) conduit à de nombreuses victimes collatérales.
Le GI ne comprend pas que ces "gens" qu'il est venu aider le tue, le mutile, le haïsse. Et il pète les plombs.