Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
DEL
- 25/04/2012 - 00:37
Donc,
les libéraux sont contents: ils vont pouvoir détruire l'état et imposer absolument ce qu'ils veulent: aucun contrôle sur leurs activités, un chômage beaucoup plus haut que la rentabilité des actions, des salaires de misère, une pauvreté grandissante sauf pour eux, des millions de gens à la rue, des millions de gens crevant de faim.
Mais il seront heureux; le libéralisme aura gagné...