Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
FIGAROCB
- 28/11/2011 - 10:51
FAIRE "MARCHER LA PLANCHE A BILLETS"
Voilà ce que demande M. SARKOZY, ce qui est bien entendu refusé par la Chancelière Allemande avec juste raison.
La solution réside dans un choix plus libéral de nos politiques économiques et l'arrêt progressif de l'État providence ; ce qui entraînerait ipso facto, la baisse des dépenses publiques avec une chute progressive du chômage. En fait l'inverse du socialisme qui ruine les pays l'utilisant