Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
vangog
- 07/06/2012 - 23:24
L'europe du traité de Maastricht a vécu et doit faire place à
une Europe Fédérale qui évite les écueils de la social-démagogie qui l'a plombée: simplifier l'usine à gaz des institutions européennes, ôter à la commission le pouvoir de faire des réglementations absurdes et discordantes, lui donner, par contre, avec le conseil, le pouvoir d'édicter des lois supra-nationales dans les trois grandes fonctions régaliennes de base, budget, justice et défense, laisser aux états le contrôle de la police, de l'éducation, de la culture et des réglementations régionales et locales et surtout, éviter l'Europe à deux vitesses dans laquelle elle s'enfonce actuellement en perfusant l'Europe du Sud et en la paupérisant. Cela nécessite l'abandon de souveraineté par les états et, plus difficile, par les mafias locales du type Papandréou et un contrôle de la commission et du conseil sur les politiques de subventions et les fonds structurels, ainsi qu'une obligation de réforme des politiques les plus social-démagogiques. Celle de Flamby n'y échappera pas et c'est la raison pour laquelle il essaiera de limiter l'influence de Merkel et Draghi. Espérons qu'il n'arrivera pas à redonner une "touche socialiste" à l'Europe déjà plombée par la social-démagogie!...