Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
jerem
- 01/07/2012 - 11:50
@l'auteur
vous ecrivez :"L'illusion de prospérité créée par la monnaie unique a permis à des agents économiques de pays peu performants d'emprunter pratiquement au même prix que les Allemands, et le faible coût de cet argent facile a favorisé des utilisations de mauvaise qualité." C'est étrange comment se fait que pendant ces 10 années d'euro , les analystes et autres economistes d'etablissement hautement qualifiés n'ait pas eu les actions pour dissocié comme on le voit actuellement les taux d'interet pour chacun des pays .... qui avait l'idée que la production de la grece etait comparable a celle de l'allemagne .... Etrange non , ce reveil soudain. on se demanderait presque si le laisser faire n'est pas aussi du cote de ceux qui croquent aujourd'hui dans la pomme des taux d'interets a 7 ou 12 % .