Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Léa
- 19/03/2014 - 23:40
Il n'y a pas que le veau aux hormones, il y a le soja.
Entre autres perturbateurs endocriniens, on peut citer le soja, très couramment consommé, qui contient des phyto-oestrogènes (des hormones féminines) en quantités considérables. Les hormones agissant même à très faibles doses, cessons d'en donner aux enfants filles comme garçons.