Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
pemmore
- 17/03/2014 - 15:05
Le paradoxe de la vitesse non limitée sur autoroute allemande,
entre diésels et essence les vitesses maximales ne sont pas les mêmes à cylindrée égale.
En gros les diésels dépassent difficilement 180 kmh et de façon très apathique, la majorité des essences utilisées en Allemagne est de 220 kmh.
Or si en france on s'en moque puisque condamnés à 130 sur autoroute payante, un veau conviendra, sur autoroute gratuite en Allemagne pouvoir dépasser en toute quiétude et sans bruit parasite est une nécessité absolue.
Laissons le diésel aux péniches et gardons la classe d'un 16 ou 24 soupapes essence à injection.