Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Decrauze
- 24/05/2012 - 22:34
Le temps de la peine... capitale
Pas encore la maturité humaniste cette Tunisie libérée, mais une peine capitale aura quand même un peu plus d’allure que la fin dégingandée du tyran libyen éclaté sur un coin de route par ses opposants. Dès la mi-janvier 2011, je notais : « L’aspiration tunisienne ne peut se contenter de la fuite d’un Ben Ali. Une purge des pratiques coercitives et de la corruption gangrénante s’imposera. Autour, quel peuple se contentera des oboles étatiques, quel autre affirmera l’épaisseur de ses objectifs ? La liste des dirigeants monopolisant le pouvoir politique est longue dans la région, depuis le raide Kadhafi jusqu’à l’essoufflé Moubarak en passant par l’entouré Bouteflika. » (http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Ben%20Ali)