Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
jean-charles
- 17/12/2012 - 17:24
Justice
Pour tous les procureurs du dimanche qui s'estiment plus compétents que la justice et qui prétendent que celle-ci est "à la botte" du pouvoir en place, on peut aussi en déduire que lorsque DSK a été mis en examen elle pouvait tout aussi bien être "à la botte" du pouvoir en place à l'époque.....ce qui expliquerait les irrégularités relevées par les avocats de toutes les personnes concernées dans cette affaire, y compris ceux des call girls !