Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Titan75
- 16/03/2013 - 17:51
@ Le gorille
Sur Vatican II, vous avez raison sur la théorie. Hélas dans la pratique (et pas seulement dans les médias mais dans des pans entiers de l'Eglise), de graves dérives ont eut lieu, surtout dans les années 70-80 mais elles ont laissé des traces jusqu'à aujourd'hui, ces dérives étant justifiées par leur auteurs par un soi-disant "esprit du concile" -loin des textes- qui a donné lieu à tout et à n'importe quoi. Dérives dans la liturgie, dérives dans le dogme (la liberté religieuse devenant trop souvent le relativisme si bien dénoncé par B XVI), dérivés idéologiques (la théologie de la libération), considérable affadissement de la foi, formation des futurs prêtres affaiblie, théorie de l'"enfouissement" prônant la fin de la visibilité de l'Eglise, etc etc...
50 ans après, le bilan est bien globalement négatif et la génération des 50 ans et plusieurs tant dans le clergé que chez les laïcs, porte une lourde responsabilité dans cet effondrement. Heureusement la jeune génération, plus "identitaire" et notamment les prêtres et futurs prêtres, en sont revenus. Mais il y a bien une opération de reconquête, de rechristianisait, de ré-évangélisation à mener et le chantier est immense.