Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Kulashaker
- 17/03/2013 - 16:58
Bravo M. Del Valle
"L'Europe va donc devoir s’occuper plus d’elle et moins de l’humanité dans le futur, ce qui l’obligera à retrouver des racines et à ne plus se définir uniquement comme universelle, ce qui est à la fois dangereux pour son identité et extrêmement prétentieux. C’est ce monde là qui arrive à sa fin, et c'est justement cette prétention à l'universalisme qui irrite d'autres civilisations, pas la mondialisation technique (échanges, communications, transports), qui elle, est un simple outil utilisé par tous."
Bravo M. Del Valle pour cette analyse car elle définit exactement ce que je pense de l'Europe, toujours dirigé vers le monde et de moins en moins préoccupé par ces racines et son identité profonde.