Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Temüdjin
- 26/12/2013 - 10:33
@pemmore
J'entends bien. Mais aussi un Saint-Augustin quand il écrit que "tout comprendre serait tout pardonner". Ainsi, du pardon et des moyens d'y parvenir.
On sait le pardon constitutif aussi bien de la démarche spiritualiste que de l'entreprise psychologique, les deux envisagent le pardon comme incontournable pour continuer à vivre, sinon dans le bonheur du moins dans un malheur "amorti".
Comprendre l'autre aide à lui pardonner, je le pense vraiment. C'est intéressant parce qu'ainsi on lie le savoir de la raison à l'affectif du sentiment. C'est aussi l'un des pendants du renseignement quand on sait celui-ci motivé par la domination qu'on en tire, que d'en entrevoir la pondération voire la mansuétude dégagée quand on sait un peu mieux le cheminement de l'autre qui aura abouti à notre relation avec lui.
Quoi qu'il en soi je crois vraiment que la détestation ne vaut que par la légitimité associée à l'immédiateté de l'instant, mais qu'elle n'est pas une démarche à entretenir intellectuellement. La révolte peut être saine, voire sainte, mais à un moment ou à un autre il s'agira de la sublimer, à savoir se reconstruire sans détruire celui qui nous aura brisé, puis révolté.