Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
gueux et preux
- 23/10/2013 - 01:05
De l'espionnage
tout le monde en fait disent certains pour défendre ce tentaculaire système de renseignements mondial.Peut-être mais pas à une telle échelle.Qu'ils se souviennent que Richard Nixon a été destitué pour avoir fait espionner un parti adverse.Que plus récemment on traînait Sarkozy dans la boue pour une ou deux lois s'en prenant (soi-disant) à la vie privée (alors que les facebookeux livrent la leur sans vergogne).
Et si le gouvernement actuel français espionnait les communications téléphoniques,que n'entendrait-on pas?
Si on me dit que les Etats-Unis ne peuvent nous atteindre,je réponds que l'avion d'un président sud-américain a été retenu à Vienne et interdit de survoler le territoire français,par soupçon de la présence d'Edward Snowden dans l'appareil.
La question n'est plus de savoir si nous sommes encore en démocratie mais qui dirige ou influence ce qui en reste,car le vieux mythe de Big Brother n'a jamais été aussi actuel.