Bobigny, 14 nov 2018 (AFP) - L'avocat général a requis mercredi six ans de prison ferme contre l'ex-secrétaire d'Etat et maire en exercice de Draveil, Georges Tron, pour les viols de deux de ses anciennes employées.

Il a requis quatre ans de prison à l'encontre de son ancienne adjointe à la Culture, Brigitte Gruel, jugée à ses côtés depuis le 23 octobre devant les assises de Seine-Saint-Denis.

Il a aussi demandé qu'ils soient tous deux déclarés inégilibles pendant cinq ans et leur inscription sur le fichier des délinquants sexuels.

Le verdict est attendu jeudi, plus de sept ans après les dépôts de plainte, en mai 2011, de deux ex-employées municipales et une dizaine d'années après les scènes qu'elles dénoncent.

Virginie Ettel et Eva Loubrieu, 41 et 44 ans, accusent Georges Tron, maire de Draveil depuis 1995, et Brigitte Gruel de leur avoir, ensemble, imposé des attouchements et des pénétrations digitales.

Georges Tron avait démissionné le 29 mai 2011 de son poste de secrétaire d'Etat à la Fonction publique.

Les accusés, âgés de 61 ans, ont toujours nié en bloc, estimant que le "ressentiment" des anciennes employées avait été exploité par leurs opposants locaux d'extrême droite.

La position de l'avocat général était très attendue, le ministère public s'étant toujours opposé au renvoi devant les assises de l'élu et de son ex-adjointe. La tenue d'un procès avait finalement été décidée en 2014 par la chambre de l'instruction, à contre-courant du non-lieu prononcé un an plus tôt par des magistrats.

"On a le droit d'avoir dans la magistrature son point de vue, j'ai le mien. (...) Faut pas croire qu'on est une armée de soldats", a déclaré l'avocat général Frédéric Bernardo.

Pendant près de deux heures, il est descendu de sa place pour s'exprimer, sans notes, face à la cour.

Il s'est aussi tourné vers les plaignantes : "Votre situation m'a touché, vous avez pu développer une force inouïe, du courage, peut-être aussi un brin de folie pour supporter ce que vous avez vécu."

Puis les accusés: "Mon but est de dire en quoi je considère que les faits sont caractérisés (...) sans animosité personnelle", assure-t-il.

Pour lui, Georges Tron - alors député, maire, chef de l'UMP localement - a "abusé de son pouvoir avec ses subordonnées" puis tenté de "politiser une affaire purement sexuelle" en dénonçant un complot.

Il le compare même au "comte Dracula", un "pervers narcissique" qui "vampirise ses victimes". Quant à son ex-adjointe à la Culture, il estime qu'elle a "obéi en petit soldat".

Le procès se tient volontairement en dehors du département dont Georges Tron est l'un des barons.

Publié le 14/11/2018 04:23
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
02.
Méditation : ça ne peut pas faire de mal… eh bien si, et voilà comment
03.
Gilet jaune international : et les pays qui ont le mieux su préserver leurs classes moyennes en Occident (et comment) sont…
04.
Comment repasser d’un désordre injuste à un ordre juste ? Ces petites considérations oubliées par Emmanuel Macron
05.
Ne pas verser le CICE 2018 pour retrouver de l’oxygène budgétaire ? Quel impact sur la trésorerie des TPE-PME ?
06.
Emmanuel Macron sort son chéquier en grinçant des dents… mais qui paiera les impôts de demain ?
07.
Gilets jaunes : comment Bruno Le Maire oublie un peu vite les autres raisons de la baisse de la croissance française
01.
Gilets jaunes : ce qui se cache derrière le silence assourdissant de Nicolas Sarkozy
02.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
03.
Laura Smet se marie sous escorte policière; Laeticia Hallyday aurait caché des maisons; Demi Moore : après les jeunots, une femme; Vexée par sa défaite à DALS, Iris Mittenaere retombe dans les bras de Kev Adams; Ces stars qui revêtent leurs gilets jaunes
04.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
05.
2019, les prévisions choc de Saxo Bank
06.
L'origine de l'agressivité de la tribu des Sentinelles
07.
Où l'on apprend que Macron ne sait pas nager !
01.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
02.
Gilets jaunes : ce qui se cache derrière le silence assourdissant de Nicolas Sarkozy
03.
Vers le clash final ? Emmanuel Macron ou trois ans de stratégie du “moi ou le chaos”
04.
Comment l’extrême-gauche est en train de noyauter le volet revendication des Gilets jaunes
05.
Et après quoi ? 41% des Français affirment qu'ils pourraient voter pour une liste Gilets Jaunes aux européennes et 13% en sont certains
06.
L’existence de l’euro, cause première des "gilets jaunes"
01.
Jours de colère : qui du gouvernement ou des Gilets jaunes a marqué le plus de points ce samedi ?
02.
Ce virage de la croissance qui pourrait sauver Emmanuel Macron (tout en restant libéral) s’il osait faire son 1983 à l’envers
03.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
04.
Vers le clash final ? Emmanuel Macron ou trois ans de stratégie du “moi ou le chaos”
05.
Ce double effet de blast sans lequel Emmanuel Macron ne pourra pas apaiser la France
06.
Peur du grand dérapage : ces appels à la responsabilité qui masquent mal le raidissement des politiques et des électeurs centristes dans les démocraties occidentales