En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Too bad
Miley Cyrus et Britney Spears : le CSA demande aux chaînes de diffuser leurs clips après 22h00
Publié le 09 janvier 2014
La forte connotation sexuelle de ces clips diffusés diffusés sans signalétique contrevient, selon le CSA, aux règles de diffusion des vidéomusiques.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La forte connotation sexuelle de ces clips diffusés diffusés sans signalétique contrevient, selon le CSA, aux règles de diffusion des vidéomusiques.

Miley Cyrus et Britney Spears indésirables à une heure de grande écoute. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) est intervenu auprès des chaînes de télévision au sujet des clips Work b*tch (Britney) et Wrecking Ball (Miley), diffusés sans la signalétique de catégorie II (déconseillé aux moins de 10 ans).

Le CSA explique son intervention dans un communiqué : "Considérant que, au regard, pour la première, de la mise en scène d’un univers sadomasochiste qui donne de la femme une représentation susceptible de choquer de nombreux téléspectateur (...) Pour la seconde, de scènes à connotation sexuelle, la diffusion de ces vidéomusiques n’est pas conforme au point 3 de l’article 4 de la recommandation du 7 juin 2005, qui prévoit notamment que 'pour les vidéomusiques pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes, l’éditeur s’attache à les diffuser après 22 heures'". Les clips des deux jeunes femmes devront donc être diffusés à partir de 22h.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
En savoir plus
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires