En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Canular

Porte-avions Charles-de-Gaulle : à l'achat sur Le Bon Coin pour 250 000 euros

Publié le 22 mars 2013
Le numéro de l'annonce renvoie sur le standard du Palais de l’Élysée.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le numéro de l'annonce renvoie sur le standard du Palais de l’Élysée.

Envie d'acheter un porte-avions ce week-end ? Le site Internet Leboncoin.fr a ce qu'il vous faut comme l'a indiqué le quotidien de presse régionale Var-Matin jeudi. Un porte-avions mais pas n'importe lequel puisqu'il ne s'agit d'autre que du célèbre Charles-de-Gaulle, fleuron de la marine française. L'offre sur le site d'enchères en ligne indique ainsi qu'un certain François, "en raison de banqueroute nationale [...] doit se séparer à contrecœur d'un magnifique porte-avions". Et l'offre de préciser : "A vendre porte-avions flambant neuf. 250 000 euros. Ville : Toulon."

L'auteur de la petite annonce ajoute qu'il n'est pas "regardant quant aux moyens de paiement " et "accepte dinars, riad, etc". Quant au numéro du François en question, il renvoie aux standards du Palais de l’Élysée. L'annonce a bien évidemment été retiré du Bon Coin car comme l'explique Var Matin, "elle n'était pas conforme aux règles de diffusion du service et était susceptible de porter atteinte aux droits d'un tiers".

La mauvaise blague répond en fait à un article de l'hebdomadaire Le Point publié jeudi 14 mars qui mettait en avant une éventuelle vente du célèbre porte-avions, mais également "la suppression de 30 régiments, l'arrêt des chaînes du Rafale et l'abandon de l'A400M". L'annonce canular intervient par ailleurs un jour seulement avant le conseil de défense prévu ce vendredi à l’Élysée et qui doit notamment étudier de Livre blanc de la défense qui traite des bases de la stratégie française en matière de défense et de sécurité. Une loi de programmation militaire devrait notamment baisser les moyens de défense de la France en automne.



Vu sur : Lu sur RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Vol de 4 tableaux dans un musée corse

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires