En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Rien ne va plus

Un employé de banque vole 150.000 euros au Crédit Agricole

Publié le 30 mars 2019
Accroc aux paris en ligne, l'homme a été condamné à un an de prison avec sursis.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Accroc aux paris en ligne, l'homme a été condamné à un an de prison avec sursis.

Le tribunal de Saint-Etienne a condamné un homme de 37 ans originaire de Saint-Chamond (Loire) à un an de prison avec sursis pour avoir causé un grave préjudice au Crédit Agricole de Saint-Chamond. L'accusé, ancien employé de la banque, avait réussi à dérober entre 2014 et 2015 plus de 150 000€ à son employeur.

Chargé de la gestion de la caisse de l'agence de Saint-Chamond ainsi que de deux distributeurs automatiques, cet ancien assistant de clientèle avait trouvé une "faille" dans les dispositifs de sécurité et décalait les opérations pour "masquer le manque de billets physiques". Les faits ont été constatés lors de la fermeture de l'agence en août 2015. 

Accro au poker, paris et jeux en ligne, le prévenu jouait en moyenne 2000 à 3000 euros par mois. "C’était tellement facile que tant que ça ne s’arrêtait pas, je ne pouvais pas en sortir" a-t-il expliqué au tribunal. Le procureur s'est etonné de "la facilité pour contourner les contrôles et détourner 150.000 euros" et a requis un an de prison avec sursis. L'accusé a finalement été condamné à un an de prison avec sursis.

Vu sur : 20 minutes
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition Stéphane Gayet

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

07.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 03/04/2019 - 20:55
La solution?
Demander conseil à "castagnette" pour se refaire et rembourser!