En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© JIM WATSON / AFP
Parfum de scandale
Amazon : Jeff Bezos accuse le National Enquirer d'avoir orchestré un chantage aux photos intimes
Publié le 08 février 2019
La vie privée du patron d'Amazon, Jeff Bezos, son divorce et sa nouvelle relation avec Lauren Sanchez, se retrouve dans les colonnes de la presse américaine. Le PDG du géant mondial du e-commerce vient de porter de lourdes accusations contre la rédaction du National Enquirer. Le but du chantage visait à stopper les enquêtes sur les liens du propriétaire du tabloïd avec Riyad.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La vie privée du patron d'Amazon, Jeff Bezos, son divorce et sa nouvelle relation avec Lauren Sanchez, se retrouve dans les colonnes de la presse américaine. Le PDG du géant mondial du e-commerce vient de porter de lourdes accusations contre la rédaction du National Enquirer. Le but du chantage visait à stopper les enquêtes sur les liens du propriétaire du tabloïd avec Riyad.

Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, a été victime d'un chantage avec des photos intimes, selon des informations du Monde et du New York Times. Le PDG de la firme américaine vient de révéler ces éléments ce jeudi 7 février. Jeff Bezos, propriétaire du Washington Post, vient de porter de lourdes accusations contre le National Enquirer, qui serait à l'origine de ces fuites et du chantage. 

"Au lieu de capituler face à l’extorsion et au chantage, j’ai décidé de publier exactement ce qu’ils m’ont envoyé, en dépit du coût personnel et de l’embarras [de cette affaire]".

Le dirigeant d'Amazon vient d'expliquer dans un long texte comment American Media Inc (AMI), propriétaire du tabloïd The National Enquirer, a littéralement orchestré cette machination contre lui. Selon Jeff Bezos, cette cabale était menée afin qu'il renonce, via le Washington Post, à enquêter sur les liens avec l’Arabie saoudite du groupe American Media Inc. 

Les liens entre AMI et l’Arabie saoudite seraient au cœur de ce scandale selon Jeff Bezos : 

"Pour des raisons qui restent à être mieux comprises, l’angle saoudien semble toucher une corde particulièrement sensible. (…) La couverture essentielle et sans relâche, par le Post, du meurtre de son éditorialiste Jamal Khashoggi est sans aucun doute impopulaire dans certains cercles."

Selon des informations du Wall Street Journal, AMI aurait cherché un soutien financier auprès de Riyad, après des difficultés financières.

Jeff Bezos a donc dévoilé l’e-mail envoyé le 5 février par le rédacteur en chef du National Enquirer, Dylan Howard. Le courrier malveillant détaille les dix photos de Jeff Bezos qu’il dit avoir en sa possession : un selfie en dessous de la ceinture (une "d*ck pick"), une photo de sa maîtresse (Lauren Sanchez) fumant un cigare en mimant une fellation, Jeff Bezos torse nu, en caleçon et en semi-érection ou bien encore un selfie nu dans sa salle de bains avec "son alliance de mariage au doigt". 

Toute cette affaire a débuté au mois de janvier lors du divorce de Jeff Bezos et de sa femme, MacKenzie. Ce divorce est intervenu après vingt-cinq ans de mariage. Suite à cette annonce, le National Enquirer a dévoilé que Jeff Bezos avait échangé des SMS enflammés avec sa maîtresse bien avant sa séparation. Jeff Bezos aurait ensuite engagé des détectives afin d'obtenir des informations afin de savoir comment ces SMS ont été obtenus. Les avocats du patron d'Amazon ont indiqué qu’AMI ne détenait pas le copyright de ses selfies et n’avait pas le droit de les publier. 

Selon les maîtres chanteurs, cette publication serait pourtant d’intérêt public et utile pour les actionnaires d’Amazon afin qu’ils puissent "explorer les capacités de jugement de M. Bezos, telles que reflétées par ces textos et ces photos".

Le bras de fer entre Jeff Bezos (Amazon, Washington Post) et Dylan Howard (National Enquirer) ne fait donc que commencer avec en toile de fond la vie privée du PDG d'Amazon et l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. 

Vu sur : New York Times
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
03.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
04.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
05.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
07.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hermet
- 08/02/2019 - 19:52
La prochaine étape : casser les milliardaires des GAFA ?
Si Trump arrive à rééquilibrer les échanges avec la Chine, puis à faire plier l'Europe (en fait l'Allemagne); personnellement je pense que pour l'Allemagne s'est presque déjà fait..et bien après viendra l'heure des milliardaires de la Tech, avec une loi antitrust ils vont se faire découper, d'ailleurs cela devrait plaire aux Démocrates (en dehors du clan Clinton, bien sûr) donc avec ou sans Trump, je pense que les beaux jours des GAFA sont comptés pour eux et c'est peut être pas plus mal !