En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© GERARD JULIEN / AFP
Faux avis, vraie condamnation
Italie : un homme condamné pour avoir rédigé de faux avis sur TripAdvisor
Publié le 14 septembre 2018
C'est la première fois que la justice italienne applique une condamnation pour ce type d'infraction.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est la première fois que la justice italienne applique une condamnation pour ce type d'infraction.

L'Italie ne plaisante pas avec le tourisme. Pour cette raison, un individu qui proposait à des restaurants d'écrire de faux avis sur TripAdvisor a été condamné à neuf mois de prison ferme par le tribunal pénal de Lecce, dans le sud du pays, a fait savoir mercredi 12 septembre l'entreprise américaine sur son site, rapporte Euronews. Une peine assortie de 8 000 euros de dommages et intérêts.

Le jugement, rendu en juin, fait suite à l'investigation, débutée en 2015, par le site américain avec son équipe d'enquêteurs. Le suspect, qui avait été signalé à la société par d'autres utilisateurs du site, proposait à divers établissements de rédiger de faux avis positifs sur leur page TripAdvisor afin d'être mieux référencés. Au total, l'individu avait proposé ses services « plus de 1 000 fois », selon l'entreprise. Une fraude qui peut se révéler juteuse, alors que le site d'avis touristiques compte plusieurs centaines de millions de visiteurs uniques chaque mois. En réaction, TripAdvisor avait décidé de pénaliser les établissements bénéficiant de faux avis, rendant leur visibilité moins importante sur le site.
 
« Selon nous, ce jugement marque un tournant pour internet », s'est félicité l'entreprise sur son site. « La rédaction d'avis fictifs a toujours été contraire à la loi dans de nombreuses juridictions, notamment en vertu de la directive de l'UE sur les pratiques commerciales déloyales, ainsi que de nombreuses législations nationales relatives à la protection des consommateurs, à la fraude et à la publicité mensongère. Cependant, c'est la première fois que nous avons vu les lois s'appliquer jusqu'à l'obtention d'une condamnation ». 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Le Royaume-Uni champion des investissements en capital risque malgré le risque du Brexit
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires