En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Polémique "culturelle"
Le rappeur Médine accuse l’extrême droite de vouloir "limiter notre liberté d’expression"
Publié le 11 juin 2018
Les concerts de l’artiste Médine, prévus les 19 et 20 octobre au Bataclan, provoquent la colère d’élus de droite et d'extrême droite ainsi que de certaines victimes des attentats du 13 novembre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les concerts de l’artiste Médine, prévus les 19 et 20 octobre au Bataclan, provoquent la colère d’élus de droite et d'extrême droite ainsi que de certaines victimes des attentats du 13 novembre.

Alors qu’il se retrouve en plein cœur d’une polémique sur ses concerts de la rentrée prochaine au Bataclan, l’artiste Médine a tenu à réagir pour la première fois ce lundi 11 juin. Le rappeur a publié un communiqué sur les réseaux sociaux. Il dénonce l’attitude de l’extrême droite qui voudrait "dicter la programmation de nos salles de concerts" ou bien encore, selon lui, "limiter notre liberté d'expression".

Depuis samedi, des élus d'extrême droite, de la droite et certaines familles de victimes des attentats du 13 novembre au Bataclan ont demandé l'annulation des concerts de Médine dans la salle du onzième arrondissement de la capitale, le 19 et le 20 octobre 2018. 
 
Les textes de sa chanson "Don't Laïk" et le titre de son album Jihad, sorti en 2005, sont pointés du doigt. Des avocats représentant une dizaine de familles de victimes ont indiqué qu’elles avaient l’intention de lancer un recours contre ces concerts. C’est notamment le cas de Maître Samia Maktouf. Elle a écrit lundi au préfet de police de Paris pour lui demander l’interdiction des concerts. Elle considère ces deux événements comme un "risque de troubles à l’ordre public" et d'"atteinte à la mémoire des victimes".
 
Dans le texte diffusé lundi, Médine précise qu'il "renouvelle [ses] condamnations passées à l'égard des abjects attentats du 13 novembre et de toutes les attaques terroristes". Le rappeur adresse son soutien à "l'ensemble des familles de victimes". Il assure désormais combattre "toutes formes de radicalisme" dans ses morceaux. Médine accuse ses opposants de "détourner le sens de [ses] chansons" et "d'instrumentaliser" la douleur des victimes et de leurs proches.
 
L’association de victimes des attentats du 13 Novembre 2015, Life for Paris, s’est également exprimée sur la polémique concernant les concerts du rappeur Médine au Bataclan.
 
"Suite à la programmation du rappeur Médine au Bataclan, Life for Paris rappelle que cette salle a aussi été victime des attentats du 13  novembre 2015, et qu'elle est complètement libre de sa programmation, sous contrôle de la préfecture de police de Paris. (…) Notre association n'est pas un organe de censure, elle est et restera apolitique et ne laissera personne instrumentaliser la mémoire des victimes des attentats à des fins politiciennes, comme c'est le cas dans cette affaire".
 
Les concerts de l’artiste Médine au Bataclan pourraient donc être menacés à la rentrée prochaine au regard de l'ampleur de la polémique.  
 

pic.twitter.com/a1QGa6xMlt

— Médine (@Medinrecords) 11 juin 2018

Aucun Français ne peut accepter que ce type aille déverser ses saloperies sur le lieu même du carnage du #Bataclan.
La complaisance ou pire, l’incitation au fondamentalisme islamiste, ça suffit ! MLP #PasDeMédineAuBataclan pic.twitter.com/Xqu4JLwz6t

— Marine Le Pen (@MLP_officiel) 10 juin 2018
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
02.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
03.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
06.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
07.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 15/06/2018 - 18:01
Et la ''liberté d'expression'' des ''vrais'' Français???
Nos ''gouvernants'' donnent nos sous à des terroristes islamistes...voir https://www.valeursactuelles.com/politique/edouard-philippe-assume-pleinement-la-subvention-au-club-du-rappeur-medine-96332...comme le gaspillage de centaines de pots de mousse en chocolat, payées avec les sous des contribuables, que notre premier ministre a fait jeter parce qu'ils contenaient de la gelée de porc.. Edouard Philippe ''assume''...Nos islamos-collabos ''baissent leur froc'' devant les islamistes, ils sont complices de l'islamisation de la France, les ''vrais'' Français ne sont plus en ''sécurité'' dans leur pays!...
lasenorita
- 14/06/2018 - 10:23
Je suis islamophobe.
Si un non-musulman critique les propos d'un musulman, aussitôt il est traité de ''raciste'' et d'être de ''l'extrême droite''.. Je ne fais pas partie du F.N. cependant je suis islamophobe mais je ne saccage pas les mosquées, ni les tombes musulmanes. .Les christianophobes, eux, tuent et torturent les chrétiens, saccagent les églises et les cimetières musulmans. .être islamophobe c'est une opinion.. l'islam est une religion, ce n'est pas une ''race''.. Les musulmans doivent RESTER chez eux puisqu'ils sont si heureux dans ''leur'' pays d'où ils ont chassé les natifs de ce pays qui n'étaient pas musulmans!...
kelenborn
- 14/06/2018 - 10:06
Assougoudrel
!!!!! Pour que cela fasse du tapage nocturne faut avoir des cloches de vaches alpines à la place de ce que je pense.... ça ne peut être que Vangode!