En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

03.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

04.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

05.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

06.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

07.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

05.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 21 min 28 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 24 min 8 sec
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 24 min 59 sec
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 25 min 53 sec
décryptage > Santé
Effet indirect

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

il y a 28 min 42 sec
décryptage > Politique
Démarche de réfléxion

Jean Leonetti : "Le gouvernement a montré les limites de l’ambiguïté du « en même temps »"

il y a 29 min 38 sec
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 16 heures 52 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 18 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 20 heures 18 sec
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 20 heures 46 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 21 min 56 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 24 min 29 sec
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 25 min 27 sec
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 28 min 11 sec
décryptage > Science
Survivants

Pourquoi les oiseaux ont survécu aux impacts d'astéroïdes géants et pas les dinosaures

il y a 29 min 1 sec
décryptage > Société
Agitateurs

Islamistes, décoloniaux, écolos zozo et autres dangers pour la démocratie : ce continent immergé qui prospère sur le web

il y a 29 min 52 sec
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 17 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 19 heures 56 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 20 heures 5 min
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 21 heures 19 min
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Polémique "culturelle"

Le rappeur Médine accuse l’extrême droite de vouloir "limiter notre liberté d’expression"

Publié le 11 juin 2018
Les concerts de l’artiste Médine, prévus les 19 et 20 octobre au Bataclan, provoquent la colère d’élus de droite et d'extrême droite ainsi que de certaines victimes des attentats du 13 novembre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les concerts de l’artiste Médine, prévus les 19 et 20 octobre au Bataclan, provoquent la colère d’élus de droite et d'extrême droite ainsi que de certaines victimes des attentats du 13 novembre.

Alors qu’il se retrouve en plein cœur d’une polémique sur ses concerts de la rentrée prochaine au Bataclan, l’artiste Médine a tenu à réagir pour la première fois ce lundi 11 juin. Le rappeur a publié un communiqué sur les réseaux sociaux. Il dénonce l’attitude de l’extrême droite qui voudrait "dicter la programmation de nos salles de concerts" ou bien encore, selon lui, "limiter notre liberté d'expression".

Depuis samedi, des élus d'extrême droite, de la droite et certaines familles de victimes des attentats du 13 novembre au Bataclan ont demandé l'annulation des concerts de Médine dans la salle du onzième arrondissement de la capitale, le 19 et le 20 octobre 2018. 
 
Les textes de sa chanson "Don't Laïk" et le titre de son album Jihad, sorti en 2005, sont pointés du doigt. Des avocats représentant une dizaine de familles de victimes ont indiqué qu’elles avaient l’intention de lancer un recours contre ces concerts. C’est notamment le cas de Maître Samia Maktouf. Elle a écrit lundi au préfet de police de Paris pour lui demander l’interdiction des concerts. Elle considère ces deux événements comme un "risque de troubles à l’ordre public" et d'"atteinte à la mémoire des victimes".
 
Dans le texte diffusé lundi, Médine précise qu'il "renouvelle [ses] condamnations passées à l'égard des abjects attentats du 13 novembre et de toutes les attaques terroristes". Le rappeur adresse son soutien à "l'ensemble des familles de victimes". Il assure désormais combattre "toutes formes de radicalisme" dans ses morceaux. Médine accuse ses opposants de "détourner le sens de [ses] chansons" et "d'instrumentaliser" la douleur des victimes et de leurs proches.
 
L’association de victimes des attentats du 13 Novembre 2015, Life for Paris, s’est également exprimée sur la polémique concernant les concerts du rappeur Médine au Bataclan.
 
"Suite à la programmation du rappeur Médine au Bataclan, Life for Paris rappelle que cette salle a aussi été victime des attentats du 13  novembre 2015, et qu'elle est complètement libre de sa programmation, sous contrôle de la préfecture de police de Paris. (…) Notre association n'est pas un organe de censure, elle est et restera apolitique et ne laissera personne instrumentaliser la mémoire des victimes des attentats à des fins politiciennes, comme c'est le cas dans cette affaire".
 
Les concerts de l’artiste Médine au Bataclan pourraient donc être menacés à la rentrée prochaine au regard de l'ampleur de la polémique.  
 

pic.twitter.com/a1QGa6xMlt

— Médine (@Medinrecords) 11 juin 2018

Aucun Français ne peut accepter que ce type aille déverser ses saloperies sur le lieu même du carnage du #Bataclan.
La complaisance ou pire, l’incitation au fondamentalisme islamiste, ça suffit ! MLP #PasDeMédineAuBataclan pic.twitter.com/Xqu4JLwz6t

— Marine Le Pen (@MLP_officiel) 10 juin 2018
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 15/06/2018 - 18:01
Et la ''liberté d'expression'' des ''vrais'' Français???
Nos ''gouvernants'' donnent nos sous à des terroristes islamistes...voir https://www.valeursactuelles.com/politique/edouard-philippe-assume-pleinement-la-subvention-au-club-du-rappeur-medine-96332...comme le gaspillage de centaines de pots de mousse en chocolat, payées avec les sous des contribuables, que notre premier ministre a fait jeter parce qu'ils contenaient de la gelée de porc.. Edouard Philippe ''assume''...Nos islamos-collabos ''baissent leur froc'' devant les islamistes, ils sont complices de l'islamisation de la France, les ''vrais'' Français ne sont plus en ''sécurité'' dans leur pays!...
lasenorita
- 14/06/2018 - 10:23
Je suis islamophobe.
Si un non-musulman critique les propos d'un musulman, aussitôt il est traité de ''raciste'' et d'être de ''l'extrême droite''.. Je ne fais pas partie du F.N. cependant je suis islamophobe mais je ne saccage pas les mosquées, ni les tombes musulmanes. .Les christianophobes, eux, tuent et torturent les chrétiens, saccagent les églises et les cimetières musulmans. .être islamophobe c'est une opinion.. l'islam est une religion, ce n'est pas une ''race''.. Les musulmans doivent RESTER chez eux puisqu'ils sont si heureux dans ''leur'' pays d'où ils ont chassé les natifs de ce pays qui n'étaient pas musulmans!...
kelenborn
- 14/06/2018 - 10:06
Assougoudrel
!!!!! Pour que cela fasse du tapage nocturne faut avoir des cloches de vaches alpines à la place de ce que je pense.... ça ne peut être que Vangode!