En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© ERIC PIERMONT / AFP
Les grands esprits ne se rencontrent pas

Voyage vers Mars : Thomas Pesquet s'oppose à Elon Musk

Publié le 05 avril 2018
Dans un entretien avec la rédaction de La Tribune, le spationaute français Thomas Pesquet a exprimé son désaccord avec le point de vue du milliardaire Elon Musk sur la nature des voyages spatiaux.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien avec la rédaction de La Tribune, le spationaute français Thomas Pesquet a exprimé son désaccord avec le point de vue du milliardaire Elon Musk sur la nature des voyages spatiaux.

Thomas Pesquet a donné son avis sur les projets de conquête spatiale et de voyages sur Mars, encouragés par Elon Musk et son entreprise SpaceX, dans le cadre d'un entretien dans les colonnes de La Tribune. L'astronaute français estime que les voyages sur Mars doivent avoir une dimension scientifique avant tout.

"L'idée du plan B me dérange, car elle nous enlève une part de responsabilité. Nous espérons emmener des hommes et des femmes vers Mars, mais dans un but d'étude, pas de colonisation. On constate depuis la Station spatiale les effets néfastes de l'activité humaine : pollution des mers, coupes dans les forêts, pollution de l'air au-dessus des grandes villes. On s'aperçoit vite que la Terre est très fragile." 

Selon le spationaute français, les missions à portée scientifique sur Mars sont un moyen de "comprendre comment la vie peut naître et disparaître".

Le patron de Tesla a annoncé, quant à lui, un grand projet spatial d'ici à 2024. Le rêve du milliardaire américain serait d'envoyer près d'un million de personnes sur Mars. L'entreprise d'Elon Musk a passé un cap technique et scientifique important suite au succès de la fusée Falcon Heavy, lancée en février dernier.

Elon Musk ne souhaite pas uniquement développer son entreprise SpaceX. Les avancées de son groupe contribuent à une visée survivaliste. Le PDG de Tesla considère en effet que le voyage spatial vers Mars est une question de "survie" pour l'espèce humaine.  Il souhaite ainsi offrir une alternative à la population toute entière face au réchauffement climatique et suite à la dégradation rapide de la planète.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

05.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 08/04/2018 - 11:28
Elon Musk n'est pas JF Kennedy !
voyage sans retour ?
et pourtant je suis un inconditionnel de la conquête des étoiles, surtout pour nos descendants si il n'y a pas d'évènement majeur pour tout stopper.
patamoto
- 07/04/2018 - 07:54
Quels cons de terriens
Quels cons de terriens iraient vivre sur Mars avec une température moyenne de -65° ?!
Anouman
- 06/04/2018 - 21:51
Survie
Le problème c'est que pour assurer une survie correcte de la terre il faudrait en envoyer 3 ou 4 milliards sur Mars (ou n'importe où dans l'espace).